Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand les vaccins quittent le domaine scientifique pour se politiser

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   À peine annoncé, le vaccin contre le CoViD-19 a quitté la sphère scientifique pour rejoindre la sphère politique; en tout cas dans les mouvements extrémistes nauséabonds tant de l'extrême-gauche que de l'extrême-droite. On peut désormais parler d'une alliance objective des deux extrémismes en un "extrême-centre" prophétisé il y a des années sur mon ancien blog "gueux-royalistes" et concrétisé en Italie lorsque le Mouvement 5 (cinq) étoiles s'alliait avec la Ligue du Nord.

   Concrétisé également, mais là depuis plus longtemps encore, dans les mouvements LGBTQIA+ avec comme illustration la partouze de 25 personnes au centre de Bruxelles réunissant gauchistes anarchistes, communistes et nationalistes, récemment.

   Ainsi on nous parle de "l'industrie pharmaceutique". Oui da, mais camarade sous le communisme aussi il y a des industries, et pharmaceutiques également, ainsi la Chine et "son" vaccin. Industries de capitalisme d'État et non privé certes, mais industries quand même! L'URSS n'a eu de cesse de développer ses industries, de Lénine jusqu'à Gorbatchev. Je ne vois pas le problème.

   Partant de là divers délires se font jour; qui sur un virus inexistant, inventé de toutes pièces, qui sur un virus développé en laboratoire.

   Mais bon, revenons au vaccin, aux vaccins en fait.

   Avant d'en voir le triomphe de l'industrie pharmaceutique, j'en vois personnellement pour le fameux Pfizer-BioNTech, le triomphe de l'intégration des immigrés en Allemagne. En effet, le vaccin ici cité est l'aboutissement de la recherche d'un Turc-Allemand sur des traitements sur mesure pour les cancers, et principalement si je me souviens bien la leucémie.

   D'où le fait qu'il s'agisse d'un vaccin à ARN-Messager (mais qui n'est pas de la thérapie génique pour autant). L'autre vaccin du même principe, celui de Moderna, a été développé certes par une firme américaine mais présidée et dirigée par un chercheur français.

   Donc avant d'y voir «le succès de l'industrie pharmaceutique» comme aime à le dénoncer cet extrême-centre, j'y vois surtout le succès d'un monde ouvert, multiculturel, multi religieux et multi idéologique, non-monolithique et non-fermé contrairement à ce que prônent les deux pôles de l'extrême-centre.

   Disons que dans les faits c'est plus ce dernier succès qui les agace et que toute la glossique sur "l'industrie pharmaceutique" n'est qu'une excuse sinon ils l'auraient sortis dès l'annonce du vaccin Russe (Spoutnik V, très bon vaccin: 95% d'efficacité) ou Chinois.

   Vaccins que j'ai toujours défendus, m'étonnant souvent du fait que l'Europe ne trouve pas bon d'acheter l'un des deux.

Commenter cet article