Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fascisme

Une jalousie haineuse teintée de romantisme solidaire

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Le sentiment dominant sur lequel s'appuient actuellement en 2021 la grande majorité des Partis Marxistes Révolutionnaires (cela exclu donc la Gauche Socialiste Démocratique) n'est autre que la jalousie qu'ils maquillent en discours de solidarité.

   Comme je le faisais remarquer un jour à un gaucho: «tous ces bourgeois qui rêvent d'être prolétaires nous font chier», car de fait c'est de ces bourgeois que sont composés l'élite intellectuelle de ces Partis Communistes et Partis des Travailleurs. Ce à quoi il me répondait que, lui, ce qui le faisait chier c'était «les prolétaires qui se rêvent bourgeois». Ben justement!

   S'il n'y avait pas de prolétaires qui se rêvaient bourgeois, il n'y aurait personne pour voter extrême-gauche; tout juste voterait-on à gauche démocratique, PS, s'il ne s'agissait réellement que de solidarité. Le PTB (en Belgique), la France Insoumise, etc. sont un vote de prolétaires jaloux de la richesse des bourgeois et rêvant soit d'eux-mêmes être riches, ou plus riches que maintenant, soit d'appauvrir (et si possible encore plus pauvres qu'eux aujourd'hui) les bourgeois actuels.

   Car seule l'envie "d'être comme" rend jaloux et toutes les gloses de ces partis (tout comme celle de l'extrême-droite) jouent sur le sentiment de jalousie.

   Mais comme on "sent" intimement que c'est pas beau d'être jaloux, ne fut-ce que parce qu'on aimerait pas que quelqu'un soit jaloux du peu qu'on a (sa femme, ou son travail), ce sentiment de jalousie, instinct profondément ancré, et bien on le maquille sous un très léger (mais très léger, car vraiment ce n'est pas le discours dominant) parfum romantique d'une ère de la Solidarité Humaine.

   Il m'est avis que des partis qui jouent sur des sentiments et des instincts aussi basiques, tant des partis d'extrême-droite que d'extrême-gauche, n'ont certainement pas comme ambition réelle d'améliorer le sort de leurs semblables... Doivent avoir des buts cachés et inavouables, qui se résument en remplacer la bourgeoisie capitaliste par la bourgeoisie nationaliste du Parti. Les pauvres? Qu'ils le restent et qu'ils crèvent!

Voir les commentaires

Patriarcat ou Matriarcat, ça reste de la non-démocratie!

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Alors, je ne pouvais afin d'appuyer mon propos que comparer les photographies de Greta Thunberg et Angela Merkel. N'ont-elles pas la même gueule inquiétante faite de haine envers les autres, de «vous je vous aurais»? Une gueule qui me rappelle une autre gueule, masculine celle-là, mais j'y viendrai.

   Comme je l'ai toujours pensé, le féminisme s'oppose à l'humanisme et si l'Humanisme est clairement de gauche, le féminisme lui est clairement de droite.

   Un nouveau langage s'est institué pour déclarer la guerre au genre humain dans son ensemble, c'est-à-dire différencié en genres hommes/femmes, sexué. Tous les torts de la planète seraient dus au "Patriarcat"!

   L'ultra-libéralisme, les problèmes environnementaux, sociaux, les dictatures, etc. Seulement quel est le projet qui est porté derrière cette dénonciation (farfelue)? Le projet de remplacer le Patriarcat par le Matriarcat. Les femmes veulent leur heure de gloire, le Pouvoir, par et pour elles-mêmes et pour elles seules!

   Et des crétins d'hommes féministes qui (de mon vécu) à force d'être féministes vont finir totalement pédés et enculés, de relayer ce projet politique.

   Comme l'a dit l'autre: «la Femme est l'Avenir de l'Homme»! Effectivement, elles s'ancrent dans des projets alter-économiques et écologistes sans pour autant dédaigner l'usage de fours à micro-ondes assez gourmands en MWh. Ça me fait penser au premier homme politique européen écologiste (et végétarien): Adolf Hitler, exactement lui.

   Et si la femme est l'avenir de l'homme; avec des femmes de la trempe d'Angela Merkel (plus de 25 années de pouvoir) on peut le dire, le prochain dictateur européen sera sans conteste... une femme!

   Au projet qui consiste à remplacer le maximum de députés, de ministres et de présidents, la ploutocratie quoi, par des femmes, ce qui reste une ploutocratie, je préfère le projet Humaniste de donner le pouvoir au peuple, à l'humanité, tant aux hommes qu'aux femmes, comme c'est le cas avec le système référendaire (votations) de la Suisse que je ne cesse de citer en exemple sur ce blog.

   Bref, quittons le féminisme pour redevenir Humanistes!

Voir les commentaires

1981 avec les Experts au Pouvoir!

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Dans la série "mieux vaut en rire qu'en pleurer", et "toute ressemblance avec des faits actuels réels est involontaire", nous voici plongés en 1981.

   1981, ah, belle époque. La France vient de s'élire un nouveau Président, de gauche, François Mitterrand (que perso j'aime assez bien). Pendant ce temps, ailleurs à Paris, l'Institut Pasteur vient de découvrir la cause de ce que l'on nommait jusqu'alors "le cancer des homosexuels": le virus du SIDA, le HIV ou VIH.

   Mais dans notre histoire tout ne se passe pas comme ce fut le cas dans la réalité. Les Scientifiques, des "Experts", dictent la politique à mener face à ce nouveau danger, et ce au nom de la Vérité Mathématique et la Vérité Mathématique elle-seule! La Population s'y pliera forcément car après tout le cerveau n'est qu'une vaste machine à calculer et les sentiments, la psychologie, l'affectif ne sont que des excuses pour arriver finalement à entretenir le rôle reproductif de l'animal humain...

   Donc, et puisque, ce virus se transmet lors des relations sexuelles; il est logique d'interdire sous peine d'une amende minimale de 10000 Francs français toute relation sexuelle. Afin d'éviter les tentations, désormais on ne pourra vivre qu'à une seule personne par chambres dans l'appartement. Par ailleurs, la nuit étant le moment privilégié desdites relations sexuelles, on décidera d'un couvre-feu de 18h50 à 7h30 le lendemain matin.

   Normal, la Vérité Mathématique d'abord et uniquement elle!

   Les homosexuels actifs devront se faire couper la zigounette quant aux passifs ils devront se faire implanter un sur-anus en barbelé.

   Pour ce qui est du maintient du taux de natalité, les femmes pourront se faire inséminer artificiellement par du sperme au préalable testé négatif au VIH.

   Parler entre hommes et femmes, et entre hommes, sera strictement interdit: cela risquerait de faciliter la drague et donc les risques de relations sexuelles.

   Enfin, grâce à Dieu, cette mauvaise période de 1981 est révolue! N'est-ce-pas?

Voir les commentaires

De l'utilité du CoViD-19 pour le contrôle de la population

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Ajout pour l'historienne qui ne suit pas l'actualité ni politique ni sociale: effectivement si l'on ne suit pas les règles on ne risque pas de finir fusillé; on risque juste de finir mort dans sa cellule après arrestation ou bien alors de se ramasser une amende telle que pour beaucoup de bruxellois cela signifie la même chose que pour moi à savoir que j'écris cet article sous Linux mais une fois sous les ponts je n'aurais plus l'occasion d'écrire quoi que ce soit sur le web!

______________________________

   S'il faut bien évidemment prendre des mesures pour contrer la propagation du coronavirus chinois, il est des mesures utiles et d'autres totalement inutiles rappelant par ailleurs un lourd passé historique européen (l'Occupation Allemande, l'Occupation Nazie).

   Je l'ai déjà dit: on pouvait laisser tout ouvert, coiffeurs, bars, restaurants, discothèques même, à la condition unique de fermer strictement nos frontières nationales! C'est exactement ce que la Suède avait fait. Jusque fin Juin la Suède connaissait des taux de contaminations, hospitalisations et décès presque inexistants comparés aux autres pays de l'Union Européenne. Et après? Et après, vers fin Juin, à la demande le l'UE, ils ont rouvert leurs frontières! C'est donc tout logiquement dès Septembre que tout a dérapé en Suède!

   Mais, une mesure totalement absurde et qui prouve que nos pays sont des pays de "Rats de Laboratoire Sociaux", est le couvre-feu. En effet, ce coronavirus est-il plus transmissible la nuit que le jour? Pas plus que le virus du SIDA et donc on voit bien là l'absurdité d'une telle mesure faite juste pour tester le "jusqu'où peut-on aller avec nos populations?".

   Justement, si je ne crois pas que ce virus soit une "construction" comme pensent certains complotismes, je reste néanmoins intimement persuadé que "l'occasion fait le larron"!

   Ainsi, il y a presque un an je pronostiquait le retour des militaires en rue! Eh bien maintenant c'est fait puisque si l'on a bien noté la grande présence policière lors de la manifestation contre les mesures CoViD à Bruxelles, on oublie souvent de dire qu'il ya avait également une présence de militaires pour contrôler ladite manifestation!

   Présence de militaires et de policiers à chevaux! A ce propos, lorsqu'un animal sert d'arme je ne vois plus un être vivant mais une arme. Donc un tel animal, servant d'arme, doit être abattu - neutralisé dirons-nous -!

   Bref voici ma vidéo sur les événements de Hollande: ces gens ne sont ni des casseurs ni des voyous, ce sont des gens qui méritent la Légion d'Honneur!

Voir les commentaires

La prise du Capitole, typique du trumpisme?

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   La récente "prise du Capitole" est présentée souvent comme un événement lié à la personnalité de Donald Trump, comme une "exception trumpiste". Pourtant à bien y regarder nous pouvons voir que ce type d'événements n'a rien à voir avec le trumpisme en particulier mais est constitutif même de la République, ou plutôt des républiques en général.

   En effet, le modèle républicain croit bon de se doter d'un "Chef", un Président, qui contrairement aux monarchies n'est pas un arbitre entre le gouvernement et les intérêts de la Nation vus comme intérêts de la population ou autres.

   Or, il arrive, et cela n'est absolument pas typique du trumpisme mais l'explique, que ce Président, ce Chef, se sente comme "ayant de par son action Sauvé la Nation", donc Sauveur.

   Il est donc dès lors naturel que quelqu'un qui se sente "Sauveur Providentiel" n'aie point du tout envie de céder le Pouvoir, non par caprice personnel mais bien car il est intimement persuadé que seul lui-même sache assumer la tâche de continuer à sauver le pays.

   Cela est le réflexe commun aux dictatures communistes et nationalistes. Tels la Corée-du-Nord, la Chine, Cuba, l'ex-URSS, etc. Tels l'Iran. Et tel peut être le cas de la France tant en cas de victoire des Insoumis que du Rassemblement National. Tels les pays africains aussi par ailleurs.

   On comprend donc que loin d'être un événement exceptionnel du trumpisme, il s'agit de la tendance naturelle des Républiques lorsqu'elles passent entre les mains d'un "Sauveur"...

Voir les commentaires

Quand les vaccins quittent le domaine scientifique pour se politiser

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   À peine annoncé, le vaccin contre le CoViD-19 a quitté la sphère scientifique pour rejoindre la sphère politique; en tout cas dans les mouvements extrémistes nauséabonds tant de l'extrême-gauche que de l'extrême-droite. On peut désormais parler d'une alliance objective des deux extrémismes en un "extrême-centre" prophétisé il y a des années sur mon ancien blog "gueux-royalistes" et concrétisé en Italie lorsque le Mouvement 5 (cinq) étoiles s'alliait avec la Ligue du Nord.

   Concrétisé également, mais là depuis plus longtemps encore, dans les mouvements LGBTQIA+ avec comme illustration la partouze de 25 personnes au centre de Bruxelles réunissant gauchistes anarchistes, communistes et nationalistes, récemment.

   Ainsi on nous parle de "l'industrie pharmaceutique". Oui da, mais camarade sous le communisme aussi il y a des industries, et pharmaceutiques également, ainsi la Chine et "son" vaccin. Industries de capitalisme d'État et non privé certes, mais industries quand même! L'URSS n'a eu de cesse de développer ses industries, de Lénine jusqu'à Gorbatchev. Je ne vois pas le problème.

   Partant de là divers délires se font jour; qui sur un virus inexistant, inventé de toutes pièces, qui sur un virus développé en laboratoire.

   Mais bon, revenons au vaccin, aux vaccins en fait.

   Avant d'en voir le triomphe de l'industrie pharmaceutique, j'en vois personnellement pour le fameux Pfizer-BioNTech, le triomphe de l'intégration des immigrés en Allemagne. En effet, le vaccin ici cité est l'aboutissement de la recherche d'un Turc-Allemand sur des traitements sur mesure pour les cancers, et principalement si je me souviens bien la leucémie.

   D'où le fait qu'il s'agisse d'un vaccin à ARN-Messager (mais qui n'est pas de la thérapie génique pour autant). L'autre vaccin du même principe, celui de Moderna, a été développé certes par une firme américaine mais présidée et dirigée par un chercheur français.

   Donc avant d'y voir «le succès de l'industrie pharmaceutique» comme aime à le dénoncer cet extrême-centre, j'y vois surtout le succès d'un monde ouvert, multiculturel, multi religieux et multi idéologique, non-monolithique et non-fermé contrairement à ce que prônent les deux pôles de l'extrême-centre.

   Disons que dans les faits c'est plus ce dernier succès qui les agace et que toute la glossique sur "l'industrie pharmaceutique" n'est qu'une excuse sinon ils l'auraient sortis dès l'annonce du vaccin Russe (Spoutnik V, très bon vaccin: 95% d'efficacité) ou Chinois.

   Vaccins que j'ai toujours défendus, m'étonnant souvent du fait que l'Europe ne trouve pas bon d'acheter l'un des deux.

Voir les commentaires

Des interversions systématiques comme signes de reconnaissance éventuels

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Alors, il y a des choses qu'on ne peut s'empêcher de remarquer. Dont des interversions systématiques.

   En effet, lorsqu'un texte ne contient pas d'erreurs ni orthographiques ni de grammaire, même dans les mots les plus techniques, mais ne contient qu'un seul et unique type d'erreurs qui en plus est systématique et sans exception à chaque fois que l'occurrence se produit (et sachant que ces textes ont été écrits en général sur une application contenant un vérificateur orthographique et de grammaire [mais là c'est vrai moins souvent]), on peut se poser des questions sérieuses.

   Le premier type d'erreurs remarqué est l'interversion entre la finale de conjugaison "é" et "er". Erreur systématique, non pas aléatoire comme devrait l'être une erreur véritablement non-voulue.

   Second type d'erreurs, remarqué lui dans le milieu des fonctionnaires: l'interversion entre "public" et "publique". Ainsi on peut lire «l'argent publique» au lieu d'argent public et «école public» au lieu d'école publique.

   Sachant que quasiment seul ce type d'erreurs apparaît, de plus de manière systématique et non aléatoire comme le voudrait la logique de la vraie erreur, on peut tout simplement se demander si ce type d'erreurs ne serait-il pas un moyen de reconnaissance entre individus de certains "camps" ou "lobbies" ("lobbys")?

   Personnellement j'en suis convaincu car mathématiquement parlant, en terme de statistiques, la probabilité que de telles erreurs se produisent systématiquement et hors tout autre types d'erreurs est nulle. Donc c'est que c'est voulu.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>