Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Élections Communales du 13 Octobre 2024 en Belgique

Publié le par Philippe Le Bihan

   Les élections régionales et fédérales (et européennes) 2024 sont passées et bientôt nous devrons voter pour les communales, le dimanche 13 octobre 2024. À chaque commune ses enjeux bien évidemment, mais je noterai d'abord que le niveau de pouvoir Communal est le plus corruptible, le plus corrompu, mais également le plus déterminant sur la vie de tous les jours du citoyen.

   À Bruxelles (Région aux 19 communes), c'est tant vrai que c'est un peu «la petite Mairie dans la prison», et pour nous détendre après ce court et imparfait exposé que je vais m'appliquer à faire ici; en fin d'article je placerai un mix funky-disco-rock spécialement réalisé un jour d'élections et sur ce thème.

   Le problème étant que nous venons à peine de sortir des élections régionales et donc n'avons honnêtement pas eu le temps de voir le camp vainqueur (les Libertariens du MR) à l'oeuvre sur le terrain. Ce que je veux dire par là est qu'il ne faut jamais tenir compte de la campagne et des promesses, il ne faut que regarder ce qui a été déjà accompli réellement!

   Or on nous parle beaucoup du taux d'étrangers à la Région Bruxelles-Capitale (80%, européens compris, sont d'origine étrangère). Mais on oublie que à l'époque où cette concentration des étrangers à Bruxelles a été décidée et non-évitée, c'était bien la Droite qui était au pouvoir à la Région, pas encore la Gauche!

   Ensuite, pour taper maintenant sur la Gauche (PS), et partant sur tous les partis puisqu'ils font tous la même chose, lorsque Charles Picqué Ministre-Président de la Région et bourgmestre de Saint-Gilles a sorti sa Loi interdisant aux propriétaires de louer des flats ou appartements à des sans-papiers ce n'était évidemment pas car il désirait voir ces sans-papiers devenir SDF, c'était pour obliger les propriétaires quoiqu'ils votent à payer leur obole au PS, et à lui en premier!

   Donc on crée des Lois non pour interdire mais pour se financer par ceux qui ne veulent pas y obéir! On peut citer ainsi plein de lois dont au moins une: l'interdiction de louer des flats en sous-sol possédant des fenêtres plus petites que 1 m sur 50 cm (0,5 m²) en horizontal, voire sans fenêtres du tout. Loi que tout habitant de Saint-Gilles aura pu au moins une fois dans sa vie se rendre compte qu'elle n'est pas respectée du tout.

   Bref à Saint-Gilles, la bourgeoisie vote MR tout en finançant le PS; ce qui arrange ces deux partis si bien que l'un a besoin de l'autre et qu'on aura à Saint-Gilles plus de 40 ans de gestion commune MR + PS si cette majorité est reconduite...

   Bien sûr Écolo aussi est un parti corruptible, mais s'il était inconscient de voter écolo aux régionales et fédérales et européennes, je me suis déjà exprimé ici pour dire que eux savent gérer une Commune agréablement et de manière équilibrée pour tous ses habitants.

   Ce qui est important car il y a clairement des Partis Démocratiques de gauche comme de droite qui n'ont d'ambition pour les communes de Bruxelles que de les transformer en Luna-Park de tourisme intercommunal (même pas international, c'est vous dire qu'ici on est pire que le Tiers-Monde)...

   Et il faudra alors m'expliquer comment le MR compte remettre au travail des allocataires sociaux qui ne peuvent dormir à cause du bruit nocturne d'un Horeca hypertrophié par le MR lui-même.

   On se plaint aussi d'un Parti qui parie sur l'Islam comme marketing électoral. Euh, pardon, mais les premiers à avoir commencés c'était il y a 15 ans, c'étaient principalement les candidats Noirs qui s'appuyaient sur les différentes églises chrétiennes (Évangélistes ou Évangéliques, et même Catholiques). C'est dès ce moment qu'il eût fallu mettre le holà.

   Bon, maintenant, pour se relaxer avant d'aller voter voici le mix promis:

Voir les commentaires

Le PS est-il vraiment aveugle aux conséquences anti-sociales de l'écologisme (pris en tant que religion extrémiste)?

Publié le par Philippe Le Bihan

   Dans au moins deux brochures j'explique l'idée très écologiste de la conséquence que si l'on place le Dieu-Arbre au centre de l'Univers cela implique d'éliminer tout ce qui lui est nuisible: castors comme humains!

   À la base tous les Partis, de la Droite la plus extrême (VB y compris: lutte pour le bien-être animal et l'abattage rituel) à l'extrême-gauche, s'étaient mis en tête d'inclure peu ou prou des idées provenant de l'extrémisme religieux écologiste. Car l'écologie était alors une idéologie très rentable tant financièrement (même de grandes banques et entreprises s'y sont "converties") que politiquement; mais personne ne savait vraiment à quoi cela engageait.

   Et comme Écolo s'était d'emblée réclamée de Gauche, car c'est connu on avait plus de voix en francophonie quand on se disait de gauche que quand on se disait de droite, le PS l'a cru effectivement de gauche. Mais pire encore... le PS (et le PTB) se sont faits les suces-bittes d'Écolo, allant pour le PS à vouloir aller encore plus loin que se contentait de proposer Écolo!

   Ainsi les Plans Good Move ont débuté sans la demande d'Écolo, par la seule volonté du PS (Philippe Close).

   Le problème est qu'en réalité l'écologisme est de Droite Réactionnaire, pour le Grand Bond en Arrière, le Retour à un mode de vie d'il y a 200 ans d'ici. Tant en matière scientifique et technologique que sociale.

   Car, comme l'expliquait Karl Marx lui-même, seul le progrès technique permet au Prolétariat d'être libéré de sa position d'esclave-salarié. À ce sujet on lira mon article le plus récent consacré au 1er Mai.

   Seul Ahmed Laaouej a exprimé au sein du PS le fait que l'écologie pouvait être anti-sociale! Quant au Président du PS, Paul Magnette, il était tellement fasciné qu'il écrivit toute une déclaration d'amour à Écolo dans un livre abordant le sujet improbable de l'éco-socialisme... Il avait en ce sens 20 ans de retard sur l'Église Catholique et sa notion d'"écologie intégrale".

   Or, de fait, le PS ose déclarer qu'ils doivent encore analyser les raisons de leur échec aux élections Régionales et Fédérales belges. Ils sont vraiment aveugles, ou quoi?

   Oui, pourquoi l'électorat majoritairement allocataire social et arabe de Bruxelles n'a pas voté pour un PS éternel allié d'Écolo et a voté MR?

   C'est peut-être parce que l'allocataire social, ben tu vois camarade, il sait pas se payer du bio et fait main en Belgique; il achète sur des sites américains du made in China!

   Ensuite les rebeux musulmans qui avaient votés écolo il y a cinq ans parce que l'Imam leur avait assuré que c'était un Parti islamo-compatible (préoccupations pour l'environnement rappelant le soin à apporter au Jardin du Paradis promis aux Croyants); ben tu vois, quand Écolo et le PS ont commencé à vouloir toucher à leurs vieilles voitures et camionnettes avec lesquelles ils allaient chaque année en vacances au Maroc, ben tu vois là ils se sont dits que finalement fallait pas exagérer.

   En dehors de ça «il faut analyser les raisons de notre échec»? L'aveuglement, tout simplement!

Voir les commentaires

Pourquoi Emmanuel Macron dissout-il l'Assemblée Nationale en France?

Publié le par Philippe Le Bihan

   Suite à la victoire de l'extrême-droite (RN principalement) en France aux élections européennes, beaucoup de "politologues" se sont montrés surpris par la décision du Président français de dissoudre le Parlement et le Gouvernement français (l'Assemblée Nationale); d'autant plus surpris que les sondages en un tel cas montrent une fracture extrémiste de la France (extrême-gauche vs extrême-droite) avec une victoire quasiment inévitable de l'extrême-droite.

   Je dirais que pour une fois dans l'histoire de la Ve République de France, un Président fait enfin passer le devoir de préserver la démocratie à long terme devant ses propres intérêts immédiats! Et je vais aussitôt m'en expliquer.

   D'abord notons que Macron n'avait pas réalisé l'une de ses promesses: les élections législatives de mi-mandat; promesse de son premier quinquennat qu'il n'a pas tenue justement parce qu'il pensait à l'époque d'abord à ses propres intérêts immédiats: la fronde des Gilets Jaunes donnait son parti perdant.

   Ensuite ce vote RN n'est pas un vote anti-européen mais d'abord anti-Macron et ensuite alter-européen; pour une autre Europe et dirigée selon un point de vue différent de celui prédominant actuellement.

   Le RN a été le premier parti à désirer une Paix entre l'Ukraine et la Russie. Ce n'est que bien plus tard que LFI a suivi ("copié" une attitude qui manifestement rencontrait un certain succès). Jusqu'à ce que le PCF (Parti Communiste Français) s'inquiète peu avant les élections européennes que les Commémorations du Débarquement et de la Fin de la Seconde Guerre Mondiale aient été l'occasion d'une rencontre de Zelensky avec Macron et pour ce dernier de tenir un langage digne du lancement d'une Troisième Guerre Mondiale!

   Bref, à la copie tardive les électeurs français ont préférés l'original des toutes premières heures.

   Ensuite, pour ce qui est de la réaction d'Emmanuel Macron suite à ce vote; je pense qu'il a perçu le danger d'une prochaine présidentielle où le RN peut être en position de l'emporter au Second Tour. Il fallait donc faire quelque chose, et finalement effectivement mieux vaut que le RN ne gagne qu'une législative dès maintenant en Juin-Juillet si cela permet de l'affaiblir par l'usure d'image inévitable due au réel exercice du Pouvoir plutôt que de lui offrir la majorité tant à la Présidence qu'au Gouvernement qu'au Parlement si on ne faisait rien dès maintenant.

Voir les commentaires

Élections et problèmes liés aux trafics de drogues

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   De fait, toujours dans la surenchère populiste, Georges-Louis Bouchez (dont j'avais dit un jour qu'il se demandait trop souvent «qu'est-ce que Trump aurait dit à ma place?») vient de déclarer qu'il faudrait mettre les consommateurs de toute drogue (y compris Cannabis) en prison! Mettre les consommateurs de drogue en prison? Rien que ça! Alors soit il s'agit d'une surenchère électorale qu'il ne pense nullement mettre en oeuvre (à moins de désirer un gouvernement fédéral de pure droite, or un Gouvernement Fédéral de pure Droite n'est possible qu'en s'alliant avec le Vlaams Belang, VB, selon les sondages actuels), soit il compte le faire (avec la seule option possible pour le faire: une union de la droite avec l'extrême-droite) et au vu de la surpopulation carcérale et du manque de moyens financiers de la Police, que la politique anti-imposition de la Droite ne comblera de facto pas, cela confirme d'abord les liens des gros chefs mafieux avec les partis les plus extrémistes et ensuite le côté Libertarien du MR.

   Comme dit dans une vidéo précédente, toutes ces fusillades liées aux marchés des drogues tombent au très bon moment: celui des élections. Tout le monde ayant appris les liens entre le président du VB Filip Dewinter et la Chine, on peut se dire que la Chine a exportée chez nous l'une de ses méthodes: imposer le fascisme en tant que Sauveur grâce à ce qui se nomme en Chine Communiste les Triades, ici les Mafias. Ces dernières en retirant également un bénéfice direct.

   Donc le but ici n'est pas de soi-disant s'approprier des zones de vente, mais est bien de forcer à une Union des Droites allant de la Droite dite démocratique (poujadiste en fait) à l'Extrême-Droite.

   Ensuite, pour mettre en oeuvre son programme répressif, au vu des problèmes évoqués ci-dessus, et afin de ne pas nuire aux bourgeois et à leurs fils (qui eux aussi sont des consommateurs de drogues), cela impliquera une privatisation de la répression tant au niveau de la Police que des Prisons.

   C'est le côté Libertarien du MR et de l'Open-VLD. On est contre la police car la police arrête non-seulement le petit-délinquant mais aussi le politicien corrompu et le bourgeois ayant commis des fraudes fiscales. Mais des gardes privés, une police privée, une milice sommes-toutes pour le dire, n'arrête pas ceux qui les paient; une police privatisée n'arrêtera que le petit-délinquant en laissant le politicien et le bourgeois tranquilles dans leur coin.

   Et justement, l'État manquant de moyens tant financiers qu'humains pour faire assumer à la Police Fédérale ou aux Polices Communales la lutte contre les trafics de drogues, le MR et l'Open-VLD étant pour une diminution des impôts, c'est forcément à une entreprise privée donc qu'on devra s'adresser.

   Avec la conclusion qui s'impose d'elle-même en matière de Sécurité Privatisée: cette Police Privée se financera de facto par le travail gratuit et obligatoire des futurs détenus! Mode Mao-Léniniste donc, un comble pour une idée issue des rangs libéraux...

   Conclusion donc: sachant tout cela il est urgent de voter à gauche au fédéral car seul le Fédéral est compétent en matière de Justice et de son organisation. Laissant libre le choix pour le Régional...

   Alors puisque les politiciens savent si bien trahir leurs électeurs et militants, un militant et électeur ne doit pas avoir peur de lui aussi trahir les politiciens! C'est logique. Comme déjà écrit, ne soyons ni moutons suiveurs ni prisonniers sociaux.

   En ce sens en Belgique les élections de Juin 2024 concerneront 4 à 5 niveaux de pouvoirs différents avec des compétences différentes pour chacun. Il y a par ordre d'importance territoriale: les communales, les provinciales, les régionales et communautaires, le fédéral et l'Europe.

   Dans sa ligne de conduite aux militants MR, ledit MR préconise dit-il la «solidarité sociale». Pourtant s'il y a bien un Parti qui applique avec ferveur la notion de Peuple séparé en deux groupes d'intérêts opposés (le lumpenprolétariat, allocataires sociaux er en-dessous, d'une part et le prolétariat, travailleurs, de l'autre), notion inventée en premier par Karl Marx lui-même, c'est bien le MR.

   Donc aux niveaux de pouvoirs qui concernent la Solidarité Sociale je ne peux placer ni un Parti Marxiste ni le MR puisque tous deux opposent le Peuple en deux groupes antagonistes. C'est-à-dire que pour le Fédéral Belge et l'Europe, le vote du Vrai Peuple est le vote Social-Démocrate (PS donc).

   Pour le reste, aux niveaux Communal et Régional de Bruxelles-Capitale, chacun ses priorités.

Voir les commentaires

Belgique 2024: selon les désirs de la NVA!

Publié le par Philippe Le Bihan

Belgique 2024: selon les désirs de la NVA!

   Si je n'hésite pas quant à mon vote d'intérêt marxiste de classe au Fédéral et aux Européennes (le PS, Parti Socialiste démocratique), il faut néanmoins nuancer sur ce que l'on peut en attendre.

   La NVA par la voix de son candidat et président Bart De Wever annonçait fermement rejeter toute alliance avec le VB d'extrême-droite flamande. Évidemment, s'il avait dit le contraire la majorité de son électorat actuel se serait reporté sur le CD&V (Chrétiens flamands) et l'Open-VLD (libéraux flamands), et une minorité directement sur ledit VB directement. Mais les promesses n'engagent que ceux qui y croient!

   Car, en 2019, qui Bart De Wever a été voir en premier après les élections? Filip Dewinter, président dudit VB! Et pourquoi devrait-il en être autrement en 2024? Il peut en être autrement mais pour des raisons purement d'assiette de pouvoir. Car selon les sondages la NVA est incontournable pour former une majorité au fédéral, et par ailleurs NVA + VB représentent environ 57% des voix flamandes auxdites fédérales.

   Mais Bart De Wever a des ambitions, il s'est déclaré prêt à être Premier Ministre de la Belgique. C'est-à-dire qu'entre un demi-confetti flamand et un confetti entier belge, la NVA préfère cette dernière!

   Et la NVA étant incontournable, qu'importe les promesses des autres partis, leur programme, car tous seront sous la menace des caprices de ladite NVA. La NVA peut très bien se la jouer Gouvernement d'Union Nationale au motif de Cordon Sanitaire et imposer sa loi propre et unique en menaçant de finalement aller voir le VB, ce qui avantagerait la NVA dans sa volonté de confédéralisme.

   En effet, on sait que pour la NVA le confédéralisme, une nouvelle réforme de l'État, est une idée très importante. Or en s'alliant avec le VB, la NVA forcerait ledit confédéralisme car aucun parti francophone ne voudrait participer à une majorité fédérale où est présent le VB! Bart De Wever pourra même se permettre alors de dire: «vous voyez, finalement le confédéralisme c'est vous, les francophones, qui l'avez décidé et pas nous les flamands»!

   Bref, c'est sur ce chantage que la réalisation de telle ou telle partie des programmes ou leur non-réalisation dépend entièrement de la volonté de la NVA et non des différents partis flamands ou francophones eux-mêmes!

Voir les commentaires

Oui à la reconnaissance de la Palestine!

Publié le par Philippe Le Bihan

   Enfin des pays occidentaux commencent à reconnaître officiellement l'État libre et souverain de Palestine. C'est là la seule solution humainement acceptable (donc humaniste) pour mettre fin aux cycle continu des multiples conflits qui se succèdent entre Israël et la Palestine, il est vrai surtout depuis les élections à répétition de l'extrême-droite israélienne (Netanyahu et les religieux extrémistes juifs), et à la fois pour donner les moyens à l'Autorité Palestinienne et à tous les Partis Démocratiques palestiniens (communistes-démocrates, sociaux-démocrates, centristes religieux musulmans ou non, droite libérale, partis religieux musulmans démocratiques) de se libérer de la tutelle des islamistes!

   Car on ne combat pas les islamistes parce qu'ils sont musulmans, ne boivent pas d'alcool et prient en direction de la Kaaba mais bien car ils foutent la merde et sèment le désordre en prétextant améliorer le Monde! C'est la même logique en Occident qui fait qu'on arrête non-seulement les islamistes mais aussi qu'on interdit l'ivresse sur la voie publique. Ce n'est pas ce que l'on pense qui est discriminant dans une démocratie par rapport à la légalité, c'est le fait d'utiliser ce que l'on pense pour prôner ou effectuer du trouble à l'ordre public et des crimes (meurtres, trafics, vols, destructions de biens, etc.).

   Certes il est malheureux que l'on ait pas commencé à reconnaître la Palestine dès l'Occupation de la Cisjordanie, comme je disais dans une vidéo que c'était dès ce moment qu'il aurait fallu se mobiliser, et qu'il ait fallu attendre un acte terroriste du Hamas pour mobiliser les foules occidentales, preuve de masochisme?

   Mais un mal pour un bien finalement. Un mal et pour les israéliennes et israéliens participant à un Festival et victimes de l'attentat du Hamas ainsi que pour tous leurs proches; un mal aussi pour les palestiniens de Gaza qui n'avaient sommes-toutes pas grand chose à voir avec ça et subissent la réponse armée (mais logique) d'Israël.

   Oui, si on désire vraiment une solution à Deux États, la reconnaissance de la Palestine la plus rapide  et la plus large possible s'impose. C'est la seule mesure de Droit International vraiment efficace, bien plus que l'absurde et infantile plainte actée par la CPI (Cours Pénale Internationale) contre Netanyahu pour «crimes de guerre». Car il y a rarement des crimes de guerre, mais ce qui est sûr est que la guerre est par définition l'autorisation légale du crime en mode opératoire institué. Certes, 50 années de mollesse occidentale qui a oublié ce qu'était la guerre nous a éloigné de cette réalité et dès lors on qualifie toute balle tirée de «crime contre l'humanité».

   C'est-à-dire que la reconnaissance de la Palestine ne se fait pas au détriment de la reconnaissance d'Israël, ces deux pays ont le droit d'exister, mais en se respectant l'un l'autre et dans les deux sens. Je dis ça parce que certains, et même des juifs d'ailleurs, se revendiquent de "l'antisionisme". Or 99% des arguments des Pères Fondateurs d'Israël sont des arguments politiques et non des arguments religieux, et donc ne relèvent pas du mouvement religieux sioniste. On pouvait être antisioniste avant Hitler, après cela n'a plus aucun sens; encore plus après la collaboration du Mufti de Jérusalem avec les nazis...

Voir les commentaires

Soutenir la Palestine sans extrémisme d'exclusion

Publié le par Philippe Le Bihan

   Alors, pour rebondir sur l'article précédent, il y a une nette différence entre être pour une Palestine Libre et Souveraine et être contre un Israël lui aussi libre et souverain. Une différence que l'Extrême-Gauche ne fait pas, mais que la Gauche Démocratique, elle, fait avec précision.

   Personnellement je me préoccupe de la liberté de la Palestine depuis bien avant la mort de Yasser Arafat. C'est-à-dire que je ne pensais à l'époque qu'à la Cisjordanie, n'ayant appris l'existence de Gaza que lorsque Gaza fut libérée de l'occupation israélienne par la volonté seule de Ariel Sharon (responsable israélien) sans que à Gaza il n'y ait eu de combats pourtant.

   Or, que firent les gazaouis en premier pour "remercier" Israël de les avoir laissés libres? Ils votèrent pour le parti islamiste Hamas. Et dès qu'il faut au pouvoir, le Hamas au lieu d'avec son argent acheter du pain pour sa population, rôle de tout gouvernement, acheta des missiles (que nos médias qualifient de simples "roquettes") qu'ils lancèrent contre les civils israéliens!

   Et c'est bien là le problème, mon problème en tout cas: alors que jamais le Mouvement FPLP de Yasser Arafat n'a attaqué de simples civils mais toujours des positions militaires israéliennes, le Hamas, lui, a carrément été violer des femmes présentes lors d'une Rave Party ne rassemblant que des civils.

   J'en suis presque revenu à regretter que la Police Belge ait réussi à empêcher le projet d'attentat au Botanique, car s'il avait réussi cela aurait peut-être rendu pas mal d'étudiants plus intelligents.

   De même pourquoi l'Extrême-Gauche soutient-elle les musulmans palestiniens alors qu'ils n'ont jamais soutenus les musulmans Ouïghours en voie de génocide par la Chine? C'est simple, l'extrême-gauche n'a que foutre de la Cisjordanie ni des Ouïghours car ces derniers ne sont pas allés faire le djihad en Afghanistan, pourtant région juste à côté. Ce qui démontre que l'extrême-gauche ne soutient les musulmans que quand ils se montrent antisémites; quand ils sont corrects les extrémistes les détestent!

   C'est dire finalement que si l'on a une vision exacte de ce qu'est l'Islam originel (par exemple il est connu dans la tradition Sunnite que le Prophète a prononcé la sentence: «la Terre d'Israël appartient aux Juifs»), on doit être pour les uns de la même manière que l'on est pour les autres et non être pour les uns car contre les autres...

   Ce n'est pas la position des Communistes qui disent: «Prolétaires de tous les Pays unissez-vous»... sauf avec les prolétaires kurdes, iraniens, israéliens, afghans, américains, etc. Ça fait trop de "sauf" pour un mouvement qui se réclame d'une Internationale, je trouve.

   Par contre les Sociaux-Démocrates, eux, se sont toujours soutenus de quelque pays que ce soit sans exclusion! Alors où est le Vrai Marxisme dans l'Histoire?

Voir les commentaires

Des extrêmes en mouvement

Publié le par Philippe Le Bihan

   Ajout du 11 Mai 2024 après l'article initial, qui lui parle du cas particulier français, l'ajout internationalisant le point de vue et aussi concernant la Belgique plus particulièrement.

 

   On ne peut plus analyser l'Extrême-Gauche et l'Extrême-Droite avec les même logiciels d'il y a 50 ans d'ici; et l'actualité se charge de nous le rappeler!

   Ainsi on est passé d'une extrême-gauche qui avait Émile Zola et Jean Jaurès comme références, à une extrême-gauche très marquée à tout point-de-vue (politique, socio-économique, culturel et multiculturel) par des références allant de Roger Garaudy à l'Abbé Pierre!

   C'est-à-dire que le camp autrefois perçu comme ennemi naturel de l'extrême-droite, du fascisme et du nazisme est devenu négationniste néo-nazi. De même que le même camp perçu comme luttant contre la pauvreté de masse du prolétariat en vient à promouvoir, ladite pauvreté de masse comme une Vertu.

   Tout comme l'Abbé Pierre, le vœu de pauvreté doit être le vœu de cœur d'un prolétariat qui doit se rêver égalitaire dans la misère et où même son dur labeur ne peut l'enrichir ou à tout le moins lui donner plus de moyens qu'à d'autres sans passer pour un paria sur qui cracher au visage...

   Pour ce qui est de l'impact intellectuel de la pensée de Roger Garaudy sur l'extrême-gauche, il est multiforme et va même jusqu'à pénétrer les jeunes militants de la Gauche Démocratique.

   Car on tire du mérite ou du déshonneur non à être «fils de» mais bien selon ce que l'on fait aujourd'hui nous-mêmes! Inutile donc de se réclamer descendant d'ancêtres Résistants ou ayant Combattus pour la France et l'Europe. Ce mérite revient à nos ancêtres et non à nous-mêmes surtout si nous faisons ou sommes tout prêts à faire le contraire...

   Et, aujourd'hui, il existe un Nouveau Front Nazi: ladite Extrême-Gauche.

   L'apport non-moindre de Roger Garaudy est sur sa vision personnelle de l'Islam. Il aime l'Islam car il l'imagine naturellement porté à l'anticatholicisme (anticléricalisme donc) et à l'antijudaïsme. Qui lit le Coran saura bien que c'est évidemment faux; mais c'est une vision de l'Islam tel qu'on l'aime majoritairement répandue tant à l'extrême-gauche que dans la gauche démocratique.

   Face à cela on a une Extrême-Droite devenue antinazie, Nouvelle Force de Résistance à la Haine.

   Dès lors, je répondrai aux quelques franc-maçons qu'on peut entendre s'apeurer d'une victoire du RN en France: le choix entre un vote extrême-gauche ou extrême-droite ne peut plus être pensé comme le même choix d'il y a cinquante ans en arrière. Et m'est avis que en cas d'un Second Tour LFI x RN partout dans les médias, sauf chez Cyril Hanouna, on verra en un tel cas beaucoup de gros bourgeois, chrétiens comme juifs comme athées, lancer des "no passaran" mais en même temps se préparer à faire leurs valises destination USA en cas de victoire de l'extrême-gauche!

--------------------------------------------------------------------

   D'un point de vue international, existe-t-il vraiment, en dehors de la Gauche Démocratique, un vrai Socialisme ou Communisme tels que pensés par Marx et Engels?

   Les antifascistes aiment à rigoler des divisions de l'extrême-droite. Cela dit, ils se disent "antifascistes", mais ne le sont pas forcément, sinon ils rigoleraient aussi des divisions au sein de l'extrême-gauche d'abord dans le même pays, ensuite entre "Communistes" de différents pays. Doit-on parler de National-Communisme? Oui!

   Car allez en Belgique demander à un responsable de section communiste du PTB «vaut-il mieux être du côté des Communistes Iraniens ou de la théocratie d'extrême-droite des Ayatollahs?». Ledit responsable, pourtant s'auto-réclamant du communisme, ne trouvera pas de mots assez forts pour condamner les Communistes Iraniens! Au mieux il dira que «ce sont des agents de la CIA qui n'ont de "communistes" que le nom»Donc, pour un Communiste belge mieux vaut les Ayatollahs iraniens que les communistes iraniens.

   Et ces derniers l'ont bien compris. À tel point que les Communistes Kurdes et Iraniens se sentent plus soutenus par la NVA et le VB que par le PTB ici en Belgique...

   Bref, l'Internationale a du plomb dans l'aile.

   De même on connaît l'admiration du PTB, de son vrai Président (Mertens) et aussi de son porte-parole (Hedebouw), pour la Chine. Et on sait que c'est un élu VB (extrême-droite) qui maintenait des contacts avec un espion chinois en Belgique et Europe.

   Cela augure donc d'une idée déjà exprimée ici; celle de l'émergence d'un Extrême-Centre: alliance entre l'Extrême-Gauche et l'Extrême-Droite. Cela s'est déjà produit il y a quelques années d'ici 2024 à peine: le Gouvernement Commun entre le Mouvement Cinq Étoiles (extrême-gauche) et la Ligue du Nord (extrême-droite) en Italie.

   Un vieux souvenir du pacte qui liait Staline à Hitler sans doute... Et Staline ne changea d'avis qu'au Printemps 1942, lorsque à la place du simple Est de la Pologne de l'Axe, les alliés lui proposèrent tout l'Est de l'Europe carrément. «Le Monde ne suffit pas»!

Voir les commentaires

Le Vrai sens de la Fête des Travailleurs du 1er Mai!

Publié le par Philippe Le Bihan

   Comme tous les premiers Mai je suis assez horrifié qu'une fête qui vienne tout droit des USA (États-Unis d'Amérique) et qui dans toutes les Amériques (Latine y compris) et en Europe jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale a toujours été nommée "Fête des Travailleurs" ("Workers Day", "Dia dos trabalhadores"), soit requalifiée depuis que le nazisme, la collaboration et le pétainisme soient passés par là de "Fête du Travail"!

   Pire encore, en Belgique on a pu ainsi voir tous les partis de la droite (MR) à l'extrême gauche (PTB) mettre en avant une volonté de «redonner de la valeur au travail"! Mort de Rire: l'Humanité a évoluée du singe primitif à l'Homo Sapiens Sapiens grâce uniquement au fait non d'avoir inventé le travail mais bien de vouloir se défaire de cette contingence naturelle!

   L'Histoire de l'évolution de l'humanité est avant tout une Histoire d'Hommes voulant gagner plus de la Terre avec moins d'efforts que leurs ancêtres. C'est de là que provient le progrès, celui du passage à la cueillette-chasse à l'agriculture d'abord, celui de l'usage d'animaux comme force de travail (chevaux et bœufs), et finalement les progrès techniques et technologiques.

   Sans cette volonté d'échapper à un Travail qui n'est pas une invention de l'humanité mais une nécessité imposée par la Nature, le Singe serait resté Singe!

   Par ailleurs, comme je l'ai déjà affirmé à de nombreuses reprises sur ce blog, le progrès technologique induit le progrès social, et cela peut se démontrer assez facilement en observant l'Histoire des Luttes Sociales.

   On le voit en France pour l'âge de la Retraite et en Belgique pour Delhaize: la bourgeoisie dirigeante ne lâche au Peuple que ce qu'elle voulait dès le départ bien lui lâcher et rien de plus!

   Ainsi, si on a abandonné le travail des enfants et les 16 heures de travail par jour, c'est uniquement grâce à l'invention de l'électricité et à la mécanisation de plus en plus répandue. Par ailleurs, Karl Marx lui-même le note: plus le travail devient techniquement complexe, plus il faut former le prolétariat; d'où l'École non plus seulement gratuite mais bien obligatoire. Et en se formant ledit prolétariat peut espérer en arriver à des capacités de réflexion et de logique lui permettant de vouloir faire ce qu'il a toujours rêvé: se libérer du travail d'esclavage!

   Donc travailler à quelque chose plutôt que d'être travaillé par quelque chose ou quelqu'un...

   C'est-à-dire ne plus suivre de leaders, que ce soient leader d'activité (de travail proprement dit), leader d'opinion (organisation, syndicat, parti), leader de gouvernement. Et donc on en arrive alors à la vraie Démocratie, étymologiquement "le Pouvoir pour et par le Peuple lui-même".

Voir les commentaires

Neutralité du Service Public et du secteur des services

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   La neutralité dans le secteur des services, y compris services publics ("publiques" écriraient les adeptes d'un certain lobby), serait garantie par la simple interdiction de signes convictionnels dont principalement l'interdiction du port du voile pour les musulmanes; on oublie les barbus dans le tas. Pourtant comme expliqué dans cette vidéo il y a beaucoup d'autres facteurs, dont au moins deux que je cite ici, qui mettent en danger ladite neutralité des services rendus aux citoyens. Et là, on y pense pas alors que ça ne se voit pas aussi clairement qu'un voile ou une kippa ou un crucifix, donc étant caché je ne sais savoir que j'ai été victime de discrimination et ne sais me plaindre!

   Bref, un examen psychologique (dit "psycho-social") avant embauche dans le secteur des services garantirait certainement plus la neutralité exigée que la Loi actuellement admise...

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>